Article "Journal de Saône-et-Loire" - Lundi 31 Janvier 2011

Publié le 31 Janvier 2011

Élite. Cinquième titre Élite pour Emmanuel David (Dijon UC)

Assuré de reprendre sa couronne, le roi régale

Emmanuel David (297) se prépare à conduire la fugue de son jeune coéquipier Thibaud Baudoin (photo JSL) 

Le départ, prudent, était trompeur. Emmanuel David prenait simplement la mesure d‘un terrain loin de répondre à ses attentes. « C’était très glissant, et Paul Lalire était aussi très chaud. J’ai laissé faire. » Le duciste acceptait pourtant le tutoiement de son jeune rival, abattant ses cartes comme un joueur de poker sûr de son coup demande tapis. Au programme, une victoire pour s’inviter avec la manière au grand rendez-vous de février prochain sur l’hippodrome de Paray –« c’est une superbe motivation »-, mais aussi permettre à son coéquipier Thibaud Baudoin, encore Espoir, « de montrer vraiment ce qu’il vaut. »

Bien campé dans la foulée de son leader, l’espoir duciste prenait le large pour un duo qui devait, un temps, accepter les relances de Paul Lalire (Chenôve) avant d’obliger l’intrus à baisser pavillon. La suite relèverait de la stricte logique, ajoutant une cinquième marque régionale sur le bristol du récent sixième des France de Marathon. La jeune garde Baudoin, Lalire complétant un podium interdit à la Saône-et-Loire.

« J’ai pris une fessée, mais je ne pense pas que c’était une erreur de suivre Pascal Hays (Semur) pour attendre quelque chose derrière les trois hommes de tête, » déclarait Antoine Gallo, sans doute plus déçu qu’il ne voulait bien le montrer. Le chef de file du cross 71 était sans doute simplement encore trop juste en sa préparation pour tenir sa place dans le top cinq.

Mais qu’il prenne exemple sur certain Sébastien Darnauguihlem (EA Chalon), cinquième des régionaux 1995 à Sens et encore dixième hier. Chapeau bas.

 

Claude Casseville ccasseville@lejsl.fr

 

 

Rédigé par Emmanuel DAVID

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article