Saintélyon 2013: victoire en relais à 4

Publié le 9 Décembre 2013

STL-2013-afficheLe scénario n'était pas prévu comme cela au départ mais c'est ainsi. Je devais initialement prendre le départ de cette Saintélyon 2013 en solo mais au vue de mon état de forme des dernières semaines, j'ai préféré renoncer à cette idée afin d'éviter de vivre une éventuelle galère ou d'engendrer de la fatigue supplémentaire. Cette Saintélyon devait marqué la fin de ma saison, elle signera finalement le lancement  de celle de  2014.

Je tenais quand même à être présent sur cette épreuve c'est donc au sein d'un relais à 4 (Terre de Running - Scott) que je me suis aligné.

J'avais déjà participé à cette fameuse Saintélyon en 2008 avec l'équipe Nike (victoire en relais à 3 avec Philippe REMOND et Hassan EL AHMADI). Arrivé vers 22h au Parc des Expo  de Saint-Etienne et toujours aussi impressionné par cette ambiance si particulière: certains dorment par terre enroulés dans leur sac de couchage risquant à se faire piétinner, d'autres règlent les frontales, les dossards ou prennent une derniere infusion pour se réchauffer avant le grand départ prévu pour minuit.

Arnaud BONIN (Team Scott) sera notre premier relayeur avant de transmettre à Stéphane CELLE qui lui fera la partie la plus enneigée avant de me passer le relais. La Saintélyon, c'est une certaine organisation; aussitôt le départ donné, nous filons direction Sainte-Catherine où je dois démarrer. Stéphane est  déjà en place à Saint-Christo mais le timing est trop serré, impossible d'aller le soutenir au risque de ne pas être à ma place au bon moment. Il est 1h15, je m'échauffe sous une température proche de -3°/-4°. Il fait meilleur en courant. Ouf. Le speaker annonce l'arrivée imminente du relais de tête mais rien. D'après mes calculs, je devais démarrer vers 2h mais au bout d'1h30 de course, le speaker insiste, le premier relais arrive. Dans le doute, j'enlève une première couche, même si la transmission n'est pas aussi importante que sur un relais 4 x 100, autant être prêt. L'attente est longue, je sautille sur place encore et encore... Au bout d'1h59, j'aperçois la frontale de Stéphane au loin. Arnaud avait pris la tête dès le début. Je m'élance direction Soucieu-en-Jarrest sur un parcours que je connais pour l'avoir repéré quelques semaines plus tôt. Cette reconnaissance va s'avérer être un précieux atout. Je suis en tête mais avec quelle avance et sur qui? Je plonge donc dans le noir avec toute la meute au trousse. Je reste concentré afin de rester sur le bon tracé et afin de ne pas tomber. Il reste un peu de neige par endroit mais le verglas rend certaines portions très glissantes. Au final, je ne déplore qu'une seule glissade peu après Saint-André-la-Côte. Courir la nuit, c'est vraiment particulier. Je n'aurais pris aucun risque dans les descentes. Les sensations sont moins pires que prévu, je gère. J'ai maintenu l'écart et profite de la fin de ma partie avec des portions sur la route pour augmenter l'allure approchant les 18km/h. Je transmets le relais à Guy ROUANIA qui terminera le travail en vainqueur au Palais de Sports de Gerland en 5h08'56. Le Team HOKA prendra la 2ème place devant le Team LAFUMA.

A la lecture des résultats détaillés, je m'aperçois que je n'ai concédé que 39" à Patrick BRINGER sur le relais n°3 donc ce n'est peut-être pas si mal. (1h46'50 pour Patrick et 1h47'29 pour moi).

Merci à mes co-équipiers du jour: Arnaud, Stépane, Guy et ceux nous ont suivi lors de cette nuit folle.

SAINTELYON 2013 Relais 4

Rédigé par Emmanuel DAVID

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Christophe TARRAGON 10/12/2013 10:21


Bravo, 


Belle victoire sur un parcours où la neige et le verglas étaient annoncés entre le Sorbier et Sainte-Catherine, mais au final c'est presque jusque Chaussan qu'il faudra, encore et toujours,
tester ses appuis. 


Christophe - Dijon UC - Solo 75 (bien plus loin derrière dans le peloton, puisque j'ai vu le soleil se lever à Soucieu !)

Emmanuel DAVID 10/12/2013 10:33



Bravo à toi surtout. J'ai eu moins de mérite que toi sur ce coup là. J'espère que tu n'es pas tombé.


Bonne récup' et à bientôt à l'entrainement.


Manu