Trail de la Perouse - Résultats

Publié le 3 Mars 2014

Man La PerouseMon résultat final restera anecdotique par rapport aux performances réalisées par les jeunes du club lors des France de Cross au Pontet.  

Je m'alignais sur le Trail de la Perouse afin de réaliser ma sortie dominicale dans l'idée de découvrir de nouveaux sentiers du côté de Plombières. Le grand parcours proposait 26 kms. Bien qu'ayant regardé le tracé sur la carte au préalable, je me lance à mon rythme. A la seconde intersection de la course, le bénévole m'indique le chemin. Je lui demande s'il est sûr de lui. Il me dit que oui. Bref, je poursuis, j'ai de la rubalise, on y va. Sauf que nous sommes sur le parcours du 13kms. A l'intersection suivante, le signaleur m'annonce que je fais fausse route. C'est alors que je vois arrivé tout le peloton. Demi-tour. Pas d'affolement, on discute, on essaie de comprendre. Les organisateurs ont changé les parcours cette année et même les plus  "anciens" n'en savent pas plus. Peu après le centre équestre de Bonvaux, je retrouve la tête de la course. Moi, qui ne voulait pas faire ma sortie tout seul, je suis servi. Je retrouve mon tempo à la faveur des combes Torcy et Rondot. Le soleil laisse place au brouillard. Le payasage est fort sympathique et nous progressons au milieu des premières perce-neiges. Je poursuis mon bonhomme de chemin avant de perdre à nouveau la bonne trace sur un chemin de crête qui semble ne proposer aucune autre alternative. Erreur d'inattention ou siganleur pas encore en place lors de mon passage, je ne sais pas. J'applique la règle: quand il n'y a pas de rubalise c'est que c'est tout droit. Je suis venu pour faire une sortie alors je me dis tant pis. En poursuivant et me fiant à mon sens de l'orientation, j'apercois de nouveau mes compagnons du matin qui déboulent d'un chemin large. J'ai dû faire 1200m de plus dans l'histoire. Nous sommes alors au Kms 16, la course est relancée. J'essaie de refaire un petit écart d'ici l'arrivée. A final, je réussis à rejoindre l'arrivée en tête en 1h53'18 non sans mal. Mais ça fait partie du jeu. Denis ROYET et l'inusable triathlète Gilles REBOUL complèteront le podium. Bravo à cette organisation qui a acceuilli cette année plus de 500 trailers.

Tous les résultats: ICI.

Place désormais au Trail des Cabornis, dimanche prochain.

 


Retour sur les France de Cross: une journée historique pour le club puisque Fabien PALCAU remporte le titre de Champion de France chez les cadets en entraînant ses copains pour prendre une superbe deuxième place par équipes. Il ne manquait plus qu'une médaille de bronze pour le club, elle sera prise par l'équipe juniors garçons bien emmenée par Alexis MIELLET (6ème) et Dylan MAGNIEN (10ème). C'est un réel plaisir de les voir évoluer au quotidien et de pouvoir partager certaines séances avec eux. Certains jeunes obtiennent des résultats très tôt mais en s'entraînant déjà comme des séniors. Ce n'est pas leur cas. Moi, je sais ce qu'ils font à l'entraînement et je peux affirmer que le potentiel est énorme. Bravo à tous, l'avenir vous appartient.


 

Hormis cela je retiendrai de ces France:

  • les excellentes places des compères de l'ACC, Paul et Adrien (avec lesquels j'ai essayé de batailler aux départementaux et régionaux) respectivement 33ème et 26ème du cross long
  • un certain Loic Letellier qui emmène son équipe à la victoire sur le cross court et ça fait bien plaisir pour lui
  • un cross court féminin qui ressemble à une course populaire de village sauf pour les premières,
  • un cross long illisible avec la présence de tous ces étrangers à l'avant (comme par hasard, on retrouve des clubs comme Martigues ou Alès avec sa bande "d'ex-dopés", prêt à tout pour briller). Un podium masculin du cross long des France 100% ex-légion étrangère. Un champion de France, déjà pris par la patrouille il y a quelques années! Ah pardon, il a purgé sa peine.... mais il court toujours aussi vite!!!

Crédit Photo: Nicolas GOISQUE

Rédigé par Emmanuel DAVID

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article