Trail Faverges Icebreaker: abandon sur chute!

Publié le 15 Juin 2013

Manu SambuyLe Trail Icebreaker de FAVERGES constituait un objectif intermédiaire dans ma première saison vouée essentiellement au trail. Après un premier échec à l'occasion de l'Eco-Trail de Paris, je me rendais à Faverges dans l'idée de rendre une copie plus propre. Certes, c'était une première expérience sur un format typé montagne mais je voulais me tester. Un beau plateau était présent sur la ligne de départ et dès le début je décidais de monter à mon rythme c'est ainsi que je passais au Col de la Sambuy avec près de 9' de retard sur la tête de course à savoir Patrick BRINGER. Un montée assez difficile longue de 15kms pour 1500m  de D+ avec de magnifiques paysages et la neige en prime à certains endroits. Je bascule dans la foulée de mon collègue du Team Stéphane CELLE et j'amorce la descente avec sérénité laissant derrière la première difficulté du jour. Nous descendons la piste de ski à vive allure sous les encouragements des spectateurs qui ont pris place à bord des télésièges.  Je réussis à faire une bonne descente reprenant quleques concurrents au passage, une première! Ca va vite, trop vite peut-être. Dans le dernier virage à droite avant de rejoindre le ravitaillement numéro 1, je pars à la faute, mon pied droit heurte une grosse pierre. Erreur d'inattention? Fatigue? Résultat, je me retrouve projetter au sol, un roulé-boulé et je termine à plat dos quelques mètres plus loin. Je reste immobile avant de me relever quelques instants plus tard. J'entends les pas et le souffle des autres coureurs, ils dévalent la pente un par un la plupart avec un petit mot sympathique. Je suis touché sur le côté gauche: le genou a tapé ainsi que la hanche et le coude. La partie n'était pas très technique car très large et bien dégagée mais très rapide. Sur le coup, je me dis que ça va repartir mais je suis au peu sonné. De grosses douleurs dans les côtes se font alors sentir. Moi, qui pour une fois, avait choisi de faire ma course et de répartir mes efforts en fonction des difficultés, je ne connaîtrai finalement pas la suite. Après une courte période de réflexion avec Lionel, mon assistant du jour, qui m'attendait à la station de la Sambuy pour me ravitailler. Ma décision est prise, la course s'arrête là. Nous sommes kilomètres 19. Premier abandon de ma carrière. Je pense que la suite aurait été très compliqué et il faut parfois faire preuve de sagesse. Je monte donc dans la voiture et quitte la course sous un soleil de plomb. Je suivrai la fin de course à distance sur mon portable. Quelles sensations étranges de se dire que quelques instants plus tôt, on était encore dans le peloton. Mais c'est ainsi. Place à un peu de repos et à un examen médical au niveau des côtes douloureuses.

Bilan du week-end: une belle organisation que celle de ce Trail Faverges Icebreaker, un magnifique parcours, un constat que les bénévoles de nos courses sont des personnes d'un âge bien avancé et c'est inquiétant, la certitude que je ne suis pas encore un vrai trailer mais les progrès sont perceptibles.

Merci à Lionel pour le week-end et à tous ceux qui ont pris des news. Bravo aux jurassiens qui ont perfé sur ce parcours: Nico PIANET, Ivan BOURGEOIS, Christophe BENAY,... ainsi que les filles du Team, Stéphanie DUC et Christel DEWALLE qui réalisent un beau doublé.

A+

Manu

 

Photo: Eric LEGAT

Rédigé par Emmanuel DAVID

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article